LKTRN

LE PROJET CARITATIF


ELEKT’RHONE se distingue du paysage festivalier Rhône-alpin par sa vocation caritative : depuis sa création, le festival reverse l’intégralité de ses bénéfices à une association caritative. Le projet caritatif est au coeur de l’ADN du festival et nous tenons à ce que cet composante du festival soit pérenne.

Cette année, c’est l’association Sidaction qui s’associe avec ELEKT’RHONE (déjà partenaire lors de l’édition 2013) dans son projet caritatif. Ci-dessous un extrait du site internet de Sidaction concernant leurs actions pour contrer le virus du Sida.

         « Sidaction est née de la formidable volonté de Line Renaud et de Pierre Bergé, de l’incroyable mobilisation des médias, mais aussi de celle des chercheurs, des médecins et des infirmières, auprès des associations et des patients. Line Renaud rappelle souvent que sa décision de fonder l’association a été prise « après avoir reçu un appel de l’Institut Pasteur expliquant que la recherche manquait fondamentalement de moyens ». Sidaction, qui est la seule association française de lutte contre le sida à soutenir la recherche, s’est ainsi dès le début engagée auprès des chercheurs. Les fonds qu’elle recueille sont alloués pour 50 % à des projets de recherche et pour 50 % à des programmes de prévention et d’aide aux malades.

Sidaction a contribué pendant vingt ans aux incroyables progrès réalisés en termes de traitements et de prévention. Mais aujourd’hui, les défis de la guérison et du vaccin préventif sont toujours là. C’est pourquoi Sidaction renouvèle chaque année son appel d’offres ouvert à tous les domaines de la recherche. La majorité des projets financés le sont en recherche fondamentale, en virologie et en immunologie. C’est de la compréhension des mécanismes de l’infection et de la réponse immunitaire que pourront venir les nouvelles pistes. En 2013, 49 aides aux équipes étaient en cours et 48 jeunes chercheurs ont été soutenus, le tout pour un montant total de 3,6 millions d’euros.

Par ailleurs, Sidaction participe aux solutions de demain avec un appel à projets scientifiques spécifiquement dédié à la prévention de la transmission du virus. Les projets portent notamment sur la compréhension des mécanismes en jeu dans l’établissement des réservoirs viraux, dans lesquels le VIH reste latent et inaccessible aux traitements, et sur la recherche d’un vaccin préventif. Dans ce cadre, en 2013 plus de 500 000 euros ont été versés à quatre projets ambitieux et innovants.

les trente dernières années, les chercheurs ont avancé grâce aux synergies incroyables qui existent dans la lutte contre le VIH, notamment entre la recherche biomédicale et les sciences sociales, mais aussi entre chercheurs et patients. Sidaction encourage ces rencontres. Elle le fait au travers de son comité scientifique et médical multidisciplinaire et de l’Université des jeunes chercheurs (UJC), qui mettent en lien des chercheurs de tous les domaines et des personnes vivant avec le VIH. Depuis le début de l’épidémie les progrès sont le fruit des passerelles créées par les pionniers. Le prix Jeune Chercheur que remet régulièrement Sidaction distingue des travaux particulièrement prometteurs, qui participeront aux découvertes et solutions de demain. »

Pour en savoir plus sur Sidaction et leur programme de prévention et de recherche
sur le virus du Sida :

//