Grenoble (prononcé /gʁə.nɔbl/ .mw-parser-output .prononciation>a{background:url(« //upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8a/Loudspeaker.svg/11px-Loudspeaker.svg.png »)center left no-repeat;padding-left:15px;font-size:smaller}Écouter, Grenoblo en arpitan) est une commune du grand Sud-Est français, chef-lieu du département de l’Isère, ancienne capitale du Dauphiné.

Troisième commune de la région Auvergne-Rhône-Alpes, derrière Lyon et Saint-Étienne, Grenoble est la commune-centre de la deuxième agglomération de cette région après celle de Lyon. Avec son agglomération de 670 000 habitants, elle est également la plus grande métropole des Alpes, devant Innsbruck dont l’agglomération ne compte que 300 000 habitants, et Bolzano, ce qui lui vaut le surnom, en France, de « capitale des Alpes ».

L’histoire connue de Grenoble couvre une période de plus de deux mille ans. Durant l’époque gallo-romaine, le bourg gaulois porte le nom de Cularo, puis celui de Gratianopolis. Son importance s’accroît durant le XIe siècle lorsque les comtes d’Albon choisissent la cité comme capitale de leur province, le Dauphiné. Ce statut, consolidé par l’annexion à la France, lui permet de développer son économie. Grenoble devient alors une ville parlementaire et militaire, à la frontière avec la Savoie.

En 1788, la population s’est mobilisée pour défendre ses parlementaires lors de la Journée des Tuiles en attaquant les troupes royales. Antoine Barnave et Jean-Joseph Mounier, représentants du Tiers état, à l’origine du fameux serment du jeu de Paume, furent d’illustres acteurs grenoblois de la Révolution française.

Le développement industriel de Grenoble commence véritablement au XVIIIe siècle avec la ganterie et s’accentue dans la deuxième partie du XIXe siècle, avec la découverte de la houille blanche. Mais Grenoble connaît sa croissance la plus forte durant les Trente Glorieuses.

L’organisation des Jeux olympiques d’hiver (1968) symbolise cette période de grands bouleversements pour la ville. Son développement continuant, Grenoble s’affirme aujourd’hui comme un grand centre scientifique européen,. Pour ce qui est de la population, Grenoble était en 2013 la seizième commune de France avec 160 215 habitants, son agglomération la dixième de France en 2013, avec 508 201 habitants, et son aire urbaine la onzième, avec 684 398 habitants.

Ses habitants sont appelés les Grenoblois(es).

Où trouver rencontre coquine gros seins Grenoble